fbpx

Entrez votre mot clé dans la case de recherche pour trouver les articles qui en parlent

Comment choisir les gras dont votre corps à besoin

 

Faites vous partie des gens qui évitent le gras?

Achetez vous toujours les produits allégés?

Les gras et les huiles sont appelées lipides. Si un lipide est liquide à température ambiante, c’est une huile. Si c’est solide, c’est une graisse.

Faites vous partie des gens pour lesquels une huile en vaut une autre et que la margarine est meilleure que le beurre, ou pour qui rien ne remplace un bon plat de frites?

Alors sachez que :HE citron

  • Une alimentation riche en aliments naturels entiers sera riche en graisses, car il est pratiquement impossible d’éliminer la graisse des aliments entiers à moins de les raffiner (ce qui les oppose à des aliments entiers…)
  • Les graisses sont essentielles à notre survie. Quatre vitamines A, D, E et K sont liposolubles, ce qui veut dire que c’est la graisse qui les transporte vers nos cellules.
  • Lorsque le gras est retiré de nos aliments, beaucoup de nos vitamines liposolubles, ainsi que de nombreux autres éléments essentiels sont retirés et élimine le moyen de transport des vitamines liposolubles.

Si vous vivez en France vous avez encore un gros avantage sur les américains qu’on manipule depuis des années à coup de produits allégés. Et surtout, cet avantage vous permet de constater une chose : on peut continuer à grossir sans toucher aux graisses, pire, vous ne risquez pas de maigrir ou d’être en forme sans graisses.

En fait, tout dépend des gras en questions.gras

Aujourd’hui nous savons tous qu’une alimentation trop grasse est source d’une quantité impressionnante de maladies.

D’ailleurs, à la moindre publicité pour des biscuits ou des apéritifs, on nous rappelle de ne pas manger trop gras, trop salé et trop sucré.

On sait ce qu’est “trop sucré” et “salé”, mais “trop gras” peut prêter à confusion, surtout lorsqu’il n’est pas précisé de quel “gras” il s’agit. Car il y a gras et gras, et aujourd’hui, l’ennemi public numéro un est l’acide gras trans.

Bien après le Danemark et le Canada où une résolution a été adoptée pour interdire l’utilisation d’acides gras trans artificiels, on commence dans plusieurs pays comme la France à se préoccuper de leurs effets néfastes sur la santé.

Aux Etats-Unis ils sont considérés comme plus dangereux que les OGM, et pourtant, on les trouve dans bon nombre de produits de consommation courante, depuis les glaces, les bonbons aux chocolats, les pâtisseries industrielles, les fritures, les aliments vendus en restauration rapide etc…On viendrait à en regretter la mode de l’allégé…

Il n’y a jamais eu de preuves scientifiques validant le bien fondé d’un régime allégé, mais il y a de grandes preuves qui nous montrent aujourd’hui combien l’industrie alimentaire a bénéficié de cette désinformation manipulatrice de l’opinion.

De même que l’industrie pharmaceutique vous met en garde sur la hausse de votre cholestérol, sans vous rappeler (ou très bas) que l’important est le ratio entre votre bon et votre mauvais cholestérol.

Ils ont créé une phobie du gras, mais n’ont pas fait baisser l’obésité ni les crises cardiaques.

D’ailleurs, plus de 60 % des crises cardiaques arrivent aux gens dont le niveau de cholestérol est normal.

La majorité des personnes dotées d’un cholestérol élevé n’ont pas de crises cardiaques.

Là encore, l’industrie pharmaceutique aurait tort de correctement informer les consommateurs, puisque les principaux médicaments qui traitent le cholestérol ne servent qu’à faire baisser le mauvais et en aucun cas à rétablir le ratio bon/mauvais.

Ces médicaments sont ce qui s’est vendu le mieux dans l’histoire du médicaments.

la vérité est que ce ratio est presque entièrement déterminé par le genre et le montant des hydrates de carbones que nous consommons, et non par la quantité de graisse.

Or les produits allégés ou 0% sont une des raisons pour lesquelles les gens se jettent sur les hydrates de carbones, qui vont immanquablement se transformer en graisse.

Ces hydrates de carbone sont aussi bien les produits raffinés et transformés dont nous inonde l’industrie alimentaire que tous les produits à base de sucre, depuis les bonbons, chocolats, les yaourts, les desserts lactés, les jus de fruits et sodas en passant par les biscuits et gâteaux, jusqu’aux glaces.

Gras ou allégés…peu importe.

Le sucre est “l’autre gras” dont on ne parle pas assez.

Et que pensez-vous que les industriels font pour compenser le manque de goût d’un produit auquel on a retiré son gras?

Ils lui ajoutent du sucre.

Si ce n’est du vrai sucre bien blanc, bien raffiné, ce sera un succédané tout aussi toxique.

 

En attendant, notre corps va consciencieusement transformer ce sucre en graisse, la graisse saturée que nous essayons à tout prix d’éviter en choisissant un produit alléger.

Les alimentations que l’on prive de gras de bonne qualité vont:

– entraver la croissance des enfants,

– assécher la peau,

– faire baisser le niveau d’énergie,

– compromettre les fonctions immunitaires,

– rendre sujet aux allergies,

– baisser la production de testostérone.

 

 

Quelles sont les mauvaises graisses?

 

Les graisses hydrogénées et partiellement hydrogénées, (ou acides gras trans), les huiles raffinées et la friture.

frittesCes graisses là causent le plus de dommages sur l’organisme :

– elles empêchent nos cellules de fonctionner normalement,

– elles empêchent le foie de produire les enzymes qui vont participer à sa détoxification,

– elles empêchent les fonctions normales de l’insuline dans le sang,

– et accroissent les malformations dans la composition du sperme.

 

Les graisses hydrogénées sont fabriquées industriellement par l’industrie alimentaire pour créer un produit bon marché, facile à étaler, et indestructible pendant des mois de stockage sur une étagère.

Les huiles liquides sont hydrogénées, ce qui signifie que les molécules d’acides gras essentiels sont dénaturées pour être transformées en acides gras trans.

Les acides gras trans n’existent pas dans la nature, ils font partie des substances que notre corps ne peut pas reconnaître comme étant bénéfiques.

Il va donc les combattre et doit beaucoup travailler pour s’en débarrasser. Le système immunitaire est alors trop sollicité pour s’occuper des envahisseurs à éliminer.

Les chercheurs ont fini par trouver qu’au delà du cholestérol, les graisses endommagées comme les graisses trans, contribuaient bien plus aux maladies cardiaques, à la hausse de la pression artérielle, aux embolies et aux états inflammatoires.

L’association américaine du coeur a découvert que les gens atteints de maladies cardiaques avaient une chose en commun : l’inflammation.

Un état inflammatoire ne permet pas à un organisme d’être équilibré, de fonctionner normalement, ce qui signifie pour certains l’impossibilité de perdre du poids…le poids qu’on a pris en absorbant les sucres et les mauvaises graisses…

Quand on pense à la masse de produits toxiques que nous absorbons tous les jours malgré nous, même en évitant les aliments industriels, on se rende compte qu’éviter les mauvaises graisses fait vraiment partie de ce qui reste le plus facile à accomplir.

 

Où trouve-t-on les acides gras trans?candy cake

Dans les margarines, shortenings et huiles végétales hydrogénées.

Pratiquement:

– dans les pains de mie industriels sous plastiques,

– toutes les pâtisseries qui n’ont pas besoin de réfrigération,

– les gaufrettes, biscuits fourrés, biscuits apéritifs,

– les préparations à gâteau toutes prêtes,

– les préparations pour soupes ou pâtes instantanées,

– les céréales pour enfants,

– les barres chocolatées,

– les pâtes à tartiner….sauf à New York, où elles ont enfin été interdites.

 

Les huiles raffinées : elles sont désodorisées et décolorées chimiquement, avec le même genre de produit extrêmement corrosif qu’on utilise pour déboucher les sanitaires, de l’acide phosphorique et des températures très élevées qui provoquent des changements moléculaires toxiques.

Durant ces transformations, certaines des molécules d’acides gras sont transformées en molécules toxiques qui interfèrent avec les fonctions normales des cellules, donc avec la santé.

Pour vous donner une idée, une cuillère à soupe (15 ml) d’huile de consommation courante claire et désodorisée contient environ 100 000 molécules toxiques pour chacune des milliards de cellules de notre corps.

Vous comprendrez alors quelle sera l’attitude cohérente de quelqu’un qui cherche à pratiquer la prévention : il devra prendre soin de sa régénération cellulaire par une alimentation soignée et une bonne supplémentation, mais devra commencer par l’utilisation d’huiles de premières pression à froid et non raffinées.

Les bonnes huiles facilitent l’accès aux 103 nutriments qui sont indispensables à une bonne prise en main de notre équilibre naturel, soit 72 minéraux, 16 vitamines, 12 acides aminés et 3 acides gras.

De plus, contrairement aux mauvaises huiles, elle n’endommagent pas les organes, ce qui aurait pour conséquence d’entraver une bonne absorption des rares nutriments que les produits de l’industrie alimentaire laisse à notre disposition.

 

Le bon gras

Nous savons que notre organisme a besoin d’un ensemble complet et équilibré de vitamines, minéraux et oligo-éléments pour synthétiser d’autres molécules telles que les enzymes. Cet équilibre entre les nutriments est indispensable, et l’absence d’un seul peut entraver le travail de synthétisation d’un autre.

Deux des 50 nutriments essentiels que notre corps ne peut obtenir que par l’alimentation viennent des graisses : ce sont les oméga 3 (acide alpha-linolénique) et oméga 6 (acide alpha-linoleique).

On les appelle les acides gras essentiels.avocat

Tous deux sont détruits par la lumière, l’oxygène et les températures élevées.

On considère que la plupart des gens sont déficients en oméga 3 alors qu’ils consomment un bien plus grand ration d’oméga 6. De plus, les recherches montrent qu’une quantité correcte de graisses saturées est nécessaires pour permettre à l’organisme d’utiliser les oméga 3 de façon adéquate.

graines-courgeLes symptômes révélateurs de déficience en oméga 3 sont :

  • les problèmes de sommeil
  • la dépression
  • la perte de mémoire
  • la prise de poids
  • les cheveux et la peau sèche
  • la chute des cheveux
  • les ongles cassants
  • les allergies
  • l’eczéma, le psoriasis
  • l’arthrite et la fatigue chronique

On trouve des acides gras essentiels de bonne qualité dans les huiles de poisson, l’huile et les graines de lin, l’huile de pépin de raisin et l’huile de primerose.

Pour lire encore plus sur les bonnes et mauvaises graisses, accédez au dossier sur le foie en cliquant ici

 

Tags: , , , ,

Related posts

Méthode Yuen en France

  Info incontournable pour les praticiens à la qui souhaitent se démarquer des autres!...

Untitled

  La notion de base que l’on a communément de l’inflammation est qu’elle est...

10 comments

Leave a Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.




Et si vous vous donniez les moyens de prendre le pouvoir sur votre santé? Demandez-le moi ici et je vous envoie un livre dont c'est justement le sujet...

New Graphic
Top